Les Sous-modalités

 

  -         "Dis, tu peux faire quelque chose contre le psoriasis ? quand j’ai une crise, ça me démange terriblement !"

 

 

Au – delà de ce qu’on peut faire en hypno-magnétisme pour ce genre de désagréments cutanées, cette discussion m’a donné l’idée de vous parler des sous-modalités, outils puissant pour déjouer les mauvais pièges que nous tend notre cerveau. Un mal de tête, une douleur, une crise d’urticaire (ou de psoriasis ), les sous –modalités sont puissantes pour réduire la sensation désagréable, voire douloureuse, et cela sans traitement chimique ! Quand je vous disais dans les articles précédents que notre cerveau est super puissant !

 

 

Alors pour commencer… Il s’agit de localiser le siège de votre douleur (ou sensation désagréable) : où se situe t-elle en vous ?

 

 

Ça y’est ? Vous pouvez la localiser ? (Bien sûr, me direz-vous, c’est tellement pénible que c’est hyper facile ! D’ailleurs, vous ne pensez qu’à ça tellement ça vous fait mal / cogne / démange.. choissisez l’option qui vous correspond !)

 

 

Bon alors on peut passer à l’étape suivante. Si vous pouviez me décrire cette douleur/ cette démangeaison, ce serait comment ? (Non, ne me répondez- pas que c’est pénible / douloureux / lancinant… ça je m’en doute…) Ce que j’aimerai savoir, c’est … Si vous lui donniez une forme à cette sensation super désagréable, ce serait quoi ? Un triangle ? Un carré ? un cercle ? Un losange ? …. Peut-être a-t-elle un volume ? Est-ce une boule ? Un Cube ? Voilà… vous pourriez me dire que c’est comme un(e)…..

 

 

Vous tenez la forme (sans jeu de mot aucun !) ? Alors c’est parfait, continuons ! Nous allons nous intéresser à la couleur de la forme maintenant ? Pardon ? Il n’y en a pas ? Alors ça c’est génial car on va jouer au jeu de « on va faire comme si on pouvait lui donner une couleur…. » Quelle couleur donneriez vous à votre forme ? Rouge ? Noire ? Blanche ? Orange ? Bleue ? Foncée ? Claire ? Est-elle lumineuse ou sobre voire sombre ? C’est bon ? Vous tenez la forme et la couleur ?

 

 

Alors, intéressons nous à la texture à présent. Est-elle douce ou rugeuse ? D’aspect de velours ou de plastique, d’acier, de corde ?

 

 

Est-elle chaude ? froide ? Est-elle grande, petite ou moyenne ? Suit-elle un mouvement ?

 

 

Vous avez décrit précisément, le plus précisément possible la forme qui représente votre sensation ô combien désagréable ? Bravo ! C’est ce qu’on appelle les sous modalités. Tel.le un photographe, un vidéaste, un peintre, vous avez ajusté votre objectif, votre mire ou vos pinceaux pour avoir l’image la plus nette, précise et réaliste de la représentation de votre sensation désagréable. Alors maintenant, pour venir à bout de celle-ci, je vous propose de passer dans le costume du magicien, ou de l’ajusteur….

 

 

Vous êtes prêt ?

 

Repensez à cette forme que vous venez de décrire si précisément, et associez-vous pleinement à toutes les sensations que cela vous procure. Puis, vous allez reprendre chacune des caractéristiques et jouer avec l’intensité de chacune d’entre elle. Vous pouvez imaginer être un super technicien qui a une console (un peu comme les ingénieurs du son vous voyez ? ) et réduire chacune des caractéristiques que vous avez décrit : Commencez par réduire un peu la taille (pas trop juste un petit peu), puis le volume, la couleur, la chaleur, la texture, et à votre gré, observez les changements que cela génère en vous. Puis, continuez, réduisez à nouveau la taille, la couleur, le volume, le poids, etc, etc…

 

 

Tout est permis, voyez les transformations de cette forme, observez les changements opérés jusqu’à ce que la forme soit infiniment petite, voire disparue. Vous pouvez vous autoriser à être créatif, une forme peut passer d’une balle de baseball à une bulle de savon ou un filament de cheveux d’anges que l’on voit sur les sapins de Noël… peut importe tant que vous avez les manettes pour réduire cette forme et ses caractéristiques…. Constatez les changements opérés par cette technique. Avez-vous autant mal ? Moins mal ? Encore mal ????

 

 

On peut utiliser cette technique sur toute sensation / émotion désagréable dès lors qu’on l’identifie et qu’on lui donne une représentation ! Alors, ce cerveau ? qu’en pensez-vous ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0